Philippe KLEIN : j'ai choisi de rester à Wuhan pour faire mon travail de médecin

Publié le 2020-03-04 à 21:12  |  French.china.org.cn

Dr Philippe Klein et ses collègues dans sa clinique internationale à Wuhan (photo fournie par Philippe KLEIN) 

Par Zhang Junmian et Liang Chen, journalistes pour China.org.cn 

Originaire de la ville de Metz, en France, le Dr Philippe Klein est venu s'installer avec sa famille il y a 6 ans dans la ville de Wuhan, où il existe une communauté importante de Français. Il dirige une clinique internationale au sein de l'Hôpital Union. Beaucoup d'étrangers de Wuhan, majoritairement des Français, sont pris en charge dans sa clinique. 

« Nous sommes très heureux dans cette ville, les Chinois et les Wuhanais sont extrêmement gentils et accueillants。 Nous nous sentons en sécurité et la vie y est paisible », a indiqué le docteur français lors d'une interview accordée à China。org。cn。 

Depuis le début de l'épidémie de pneumonie à nouveau coronavirus (COVID-19), arrivée de façon très inattendue en décembre 2019 à Wuhan, dans le centre de la Chine, les cas de contagion se multiplient. Un grand nombre d'étrangers ont été évacués de Wuhan. Mais il y a en aussi qui ont choisi de rester dans la ville pour des raisons personnelles ou professionnelles. M. Klein pensait que ses patients auraient besoin de lui dans cette situation de crise, et a donc pris la décision de rester à Wuhan pour faire son travail de médecin. « Mon épouse ne voulait pas partir, mais étant au contact du virus dans le cadre de mon travail, je lui ai demandé de partir avec notre fils Nathan, de 12 ans, dans le second avion d'évacuation », a-t-il confié au journaliste de China.org.cn. 

Il est à l'écoute de ses patients 24h/24 par téléphone ou sur WeChat. Lorsque cela est nécessaire, il se déplace pour les aider ou leur apporter des médicaments à leur domicile. « Je fais très attention à mon hygiène personnelle et je me lave fréquemment les mains. Lorsque je vois un patient pour un diagnostic, je suis toutes les mesures de protection. Je fais du sport sur un home trainer et j'essaie de m'alimenter du mieux possible grâce aux livraisons à domicile », a fait savoir M. Klein. 

Vu le nombre croissant de cas confirmés dans le monde entier, M. Klein a souligné qu'il fallait tenir compte des expériences acquises en Chine au cours de ces deux derniers mois. 

Selon lui, les mesures de quarantaine de Wuhan sont prises avec « un grand courage ». « Devant un ennemi inconnu il y a encore 2 mois, la réaction scientifique et les décisions prises par les autorités chinoises pour contenir l'épidémie et la vaincre sont exemplaires. Beaucoup de leçons seront à tirer pour le reste du monde en cas d'épidémie, ainsi que pour le futur », a-t-il affirmé. 

M. Klein a affirmé que la quarantaine de Wuhan s'était avérée être une mesure efficace pour arrêter l'expansion de l'épidémie virale. « Le sacrifice des Wuhanais a permis d'empêcher une propagation fulgurante du virus dans le reste de la Chine, où les chiffres de l'épidémie montrent une évolution très favorable. Le pic épidémique est maintenant dépassé à Wuhan et l'épidémie régresse », a-t-il ajouté. 

Après avoir vécu et témoigné de cette situation difficile côte à côte avec le peuple wuhanais, M. Klein a déclaré que les efforts effectués et le courage manifesté par les habitants locaux, le personnel médical, et par tout ceux qui luttent contre l'épidémie sont « un exemple pour l'humanité ». 

« Je connais des médecins chinois qui luttent actuellement contre le virus。 Je suis extrêmement admiratif de leur dévouement et de leur courage, ainsi que de toutes les infirmières », a souligné M。 Klein。 

« On retiendra de cette bataille la grandeur de Wuhan et des Wuhanais. Car il y aura toujours d'autres crises sanitaires dans le futur qui menaceront l'humanité, et on se souviendra de la formidable réaction de cette ville face à son destin », a-t-il confié。 

En parlant de ce qu'il veut faire le plus après l'épidémie, M。Klein a indiqué : « Je souhaite pouvoir retrouver ma femme et mes enfants et célébrer le retour à une vie normale avec mon champagne »。 

Dr Philippe Klein dans sa clinique internationale à Wuhan (photo fournie par Philippe KLEIN) 

Dr Philippe Klein dans sa clinique internationale à Wuhan (photo fournie par Philippe KLEIN) 

Dr Philippe Klein dans sa clinique internationale à Wuhan (photo fournie par Philippe KLEIN) 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)

秒速飞艇是真的吗 福建11选5官网 秒速飞艇人工计划网 秒速飞艇网站 福建快3 疯狂斗牛 河南快3 盛通彩票网 秒速飞艇人工计划网 秒速飞艇官网